Les lentilles “big eyes” : nouvelle mode ? ou nouveau danger !

6a013487603fc2970c0133f59ae097970bEncore peu connues en Europe, les lentilles “big eyes”, ces lentilles colorées en périphérie pour donner l’illusion d’avoir de grands yeux, ont un succès phénoménal en Asie. Les adolescentes de Singapour, de Corée ou du Japon, particulièrement sensibles à la mode, se sont passé le mot, relayé par les réseaux sociaux préférés de cette tranche d’âge que sont Cyworld en Corée ou Mixi au Japon. Verra-t-on cette déferlante arriver en France ? Y a-t-il des risques liés aux lentilles utilisées et à la population concernée ?

Un peu d’histoire.

Il semble que l’idée soit née en 2003 en Corée chez un grand laboratoire de contactologie, à la suite d’enquêtes auprès des utilisatrices qui demandaient une lentille qui leur ferait des yeux plus grands et plus élégants. Une lentille spéciale est alors développée, et après un essai concluant au Japon, elle est lancée commercialement en Asie.Cette lentille est journalière à usage unique, avec un diamètre de 14,2 mm et un rayon de 8,5 mm, et une gamme de puissance qui va de -9 dpt à plan. Elle existe à l’heure actuelle en deux versions qui diffèrent par le diamètre de l’anneau sombre en périphérie, destiné à “agrandir” l’iris, et qui est de 12,5 mm pour l’une et 12,8 mm pour l’autre. Considérant que le diamètre irien moyen chez les asiatiques est de 11,2 mm, c’est en effet une augmentation du diamètre perçu de plus d’1 mm.

Un succès vite copié.

6a013487603fc2970c013488bb0882970cLa demande pour cette lentille est telle que bien sûr d’autres fabricants s’y sont intéressés. C’est le cas de Geo Medical, Unison, G&G Contact Lens ou Neo Vision en Corée et de Colour Vision en Malaisie. Les lentilles sont ici “traditionnelles”, c’est-à-dire présentées en flacon unitaire, avec un taux d’hydratation d’environ 38%, un diamètre de 14,00 mm voire 14,80, 15,00 et même 15,50 pour des yeux encore plus grands, des r0 de 8,40 à 8,60 mm et des gammes de puissances qui vont en général de -10,00 dpt à plan. Elles doivent être entretenues après utilisation et conservées dans une solution pour lentilles souples.

Mais les techniques commerciales sont ici parfaitement adaptées aux mangaphiles adeptes d’Hello Kitty scotchés à leurs messageries instantanées. Marketing habile faisant appel à des starlettes locales, décorum
kitsch avec pâquerettes et petits cœurs, multitudes de modèles et de nouveautés, et surtout prix doux : pas plus de 15 euros la paire.Et bien évidemment le tout accessible sur internet : les sites de vente en ligne de ces lentilles se sont multipliés et l’on peut choisir son modèle préféré et le commander d’un clic, sans aucune ordonnance et sans aucun contrôle. Tout au plus vous conseille-t- on de consulter en cas de problème !

Et l’Europe ?

6a013487603fc2970c0133f59ae79f970bQui dit commande en ligne dit mondialisation : il est tout à fait possible à une jeune française de passer commande sur ces sites lointains et ce d’autant que certains ont déjà une antenne en France. Ce qui n’est pas sans danger. On connaît les problèmes qu’ont créé dans le passé les lentilles cosmétiques planes vendues sans ordonnance et le risque est réel qu’une telle situation se reproduise. Un message un peu trop alarmiste ? Le principal fabricant de ces lentilles, Geo Medical, vient d’alerter ses clients : des contrefaçons sont déjà en circulation…

Dans son clip “Bad Romance”, la chanteuse Lady Gaga affiche un regard exorbité aux yeux globuleux, comme celui donnée par ces lentilles “circle lenses”. Mais il ne s’agit que d’un traitement numérique.

L’ampleur de cette mode, qui se limitait jusqu’ici à l’Asie, est telle qu’outre-Atlantique, les
6a013487603fc2970c0133f59af249970bprofessionnels de la vision alertent le public des dangers de ces lentilles de contact vendues sur Img6314a Internet dans divers coloris pour 20 à 30 dollars. Dans le journal Times, la FDA (l’autorité américaine de la santé) a averti que ces produits peuvent créer des lésions oculaires irréversibles et, dans le pire des cas, provoquer la cécité. L’Ordre des optométristes de l’Ontario et l’Académie américaine d’ophtalmologie ont également tiré la sonnette d’alarme, rappelant dans les médias que toutes les lentilles de contact sont, aux Etats-Unis et au Canada (sauf en Colombie Britannique), des dispositifs médicaux ne pouvant être vendus que sur prescription médicale. Tous ces spécialistes affirment que ces “circle lenses” peuvent générer des problèmes d’oxygénation de l’oeil si elles sont portés sur une longue période.




Laisser un commentaire